Programme cinéma du 18 septembre au 15 octobre 2019

Votre programme cinéma de l'Imaginaire du 18 septembre au 15 octobre 2019

POURQUOI FAUT IL VOIR « ROUBAIX, UNE LUMIÈRE ?»
1/ Pour Roschdy Zem qui y gagne ses galons de grand acteur dans le rôle quasi mystique d’un chercheur de vérité obstiné.
2/ Pour Arnaud Desplechin qui mieux qu’un auteur en surplomb se fait cinéaste à hauteur d’humanité.
3/ Parce que c’est un polar qui jusqu’au bout nous tient en haleine.
4/ Parce que ce n’est pas un polar : assez vite on sait qui commet le crime, et il n’y a pas de courte-poursuite avec des flingues.
5/ Parce que Sarah Forestier. Mais si Marie aime passionnément Claude, faut il douter que Claude aime Marie ?
6/ Parce que pour le Commissaire Daoud, « la misère, ce n’est pas ça l’important. »
7/ Parce qu’ici le cinéma se fait lumière et même « grâce », c’est à dire tout autre chose qu’un tribunal nous dictant le bien et le mal.
8/ Parce qu’il se dégage au final de « Roubaix, une lumière », un portrait du Nord et des nordistes, introspectif et fidèle.
9/ Parce que c’est un grand film d’amour.

François Derquenne
Responsable de la programmation

Les commentaires sont fermés.